[Critique Ciné] Prisoners

Prisoners-2013-Movie-Poster copie

Hello everyone !

Cela faisait un moment que je n’avais pas écrit car j’ai été vraiment occupée ces derniers temps.
Je vous explique rapidement : j’ai terminé l’été dernier mon master 1 de psychologie et j’ai postulé pour intégrer deux masters 2 à la rentrée 2013. Je ne pensais avoir sincèrement aucune chance car il n’y avait que 50 places dans les deux masters réunis. Et, à ma grande surprise, j’ai été prise dans le master de psycho-criminologie que je voulais ! Donc j’ai fêté tout ça comme il se doit et j’ai légèrement abandonné ce blog dans ce laps de temps afin de prévoir toute la rentrée.

Bref, cependant, j’ai toujours gardé un temps pour aller au cinéma et j’ai vu de nombreux films ces derniers temps (Rush, Sur le chemin de l’école, 9 mois ferme, Blue Jasmine et d’autres que je passe…). Mais je suis là aujourd’hui pour vous parler de Prisoners.

Prisoners2013Poster

Je vous avouerai que je n’ai pas entendu parler de ce film avant sa sortie, la semaine précédente, je me baladais sur Allociné pour voir les prochaines sorties et je suis tombée là-dessus. J’ai vu les têtes d’affiche et les premières critiques m’ont scotchées. J’ai torturé ma moité afin qu’elle accepte de m’accompagner et nous n’avons pas été déçus.

En un mot, ce film est juste Sublime, magnifique, parfait, prenant, tendu… (OK ça fait plus d’un). Je ne peux pas m’arrêter à seulement un mot tellement j’ai été ligotée à mon siège durant 2h30. J’étais dans une salle de plus de 400 spectateurs et durant le film, il n’y a pas eu un seul bruit. Une chose très très rare.

J’ai envie de m’étendre sur le film mais je n’en ai pas vraiment le temps, mais comme j’avais envie de vous en parler, voilà ce que j’en pense :

Pour l’intrigue :
Ce film est un pur chef d’œuvre, le meilleur thriller depuis Le silence des agneaux et Seven(Se7en). Pour moi, il se classe en troisième position. C’est un concurrent pour les Oscars et j’espère qu’il en récoltera.
Tout le long du film vous remarquerez (ou pas) des détails qui vous indiqueront la fin du film mais qui vous embrouilleront aussi, vous vous poserez de nombreuses questions. J’ai tendance à repérer des petits détails dans les scènes et je les liais entre eux, et pourtant, je n’avais pas dénoué l’intrigue !
C’est donc une réelle qualité que l’on trouve dans cette histoire et qui nous emporte du début à la fin.

Prisoners-2013-Movie-Stills

D’un point de vue visuel :
Les images sont belles, non pas dans leur « beauté » mais dans leur intensité. Je vais peut-être spoiler (mais c’est mineur), dans ce cas là, sautez à la ligne suivante, mais lorsque les jeunes filles disparaissent, nous ne voyons pas ce qui se passe, ni dans l’enlèvement, ni dans la famille. Nous avons affaire à un gros plan sur un arbre qui dure assez longtemps.
De plus, tous les lieux sont filmés sous un angle particulier qui nous permet de reconnaître l’endroit d’un simple coup d’œil. Et à un moment précis, on apprend un élément important en plus qui modifie l’histoire (sans même totalement s’en rendre compte), les lieux sont filmés différemment, sur une scène en particulier, je me suis demandée de quel endroit il s’agissait car le réalisateur nous a habitué à le reconnaître d’une certaine façon et pas d’une autre. C’est ainsi que j’ai compris que quelque chose avait diamétralement changé dans l’histoire, que l’on avait pris un tournant et que tout allait changer. On sent que le réalisateur fait ce qu’il veut de nous et c’est agréable tout en étant déstabilisant.
J’ai trouvé certaines scènes dérangeantes, elles rendaient l’ensemble réaliste et malgré l’horreur de ce qui est montré, on ne pouvait que comprendre les personnages et ce qui se déroulait en eux. Et c’est peut-être ça le pire, réussir à les comprendre.

photo-Prisoners-2013-2

Pour les acteurs :
WAOW ! Excusez-moi de cette vulgarité mais je suis restée sur le cul.
Hugh Jackman est différent, au revoir Wolverine, bonjour l’acteur qui m’a fait pleurer. Son jeu était tellement puissant que nous ressentions ce qu’il ressentait, en effet, j’ai versé quelques larmes, j’ai frissonné, j’ai eu peur, j’étais dedans à 100%.

photo-Prisoners-2013-15

Jake gyllenhaal est parfait dans son rôle de névrosé. Il a déjà démontré auparavant qu’il pouvait jouer des rôles de fou (Donnie Darko), cependant, par la suite, il a eu des rôles beaucoup plus légers (Prince of Persia, Le jour d’après…) et les gens ont tendance à oublier ses bons films (Brothers, Le secret de Brokeback Mountain…). Au début du film, nous pouvons remarquer des tics chez son personnage qui ne feront que s’amplifier. Sa chemise parfaitement attachée jusqu’en haut, son allure, son comportement professionnel et son calme face aux familles, le rendent névrotique à souhait. J’ai beaucoup aimé son jeu, il est le personnage qui m’a le plus marqué. En dehors de son jeu d’acteur, je l’ai trouvé vraiment très classe et beau alors qu’il ne m’avait jamais plu auparavant, je ne sais pas pourquoi mais j’ai aimé. (Et pis il s’appelle Loki dans le film :D). Une autre chose qui m’a intriguée chez lui, dans quasiment tous les plans (rapprochés tout du moins), nous pouvons apercevoir sa chevalière au symbole des francs-maçons, je n’ai pas réussi à décrypter pourquoi elle était là, pourquoi le réalisateur tenait tant à ce qu’on la voit, mais je pense qu’il doit y avoir une raison à cela. Si quelqu’un à une idée, je veux bien qu’il me la soumette !
Paul Dano, qui joue un jeune « retardé » est excellent, on y croit et j’ai été assez bluffée par sa performance dans chacune de ses scènes, bref, bravo !

THE-PRISONERS9

Voilà, je pense avoir passé en revue ce que je souhaitais dire, les choses principales selon moi. Tout au long du film je me suis dit : il faut que je parle de ça, et de ça, mais ça aussi ! Et je suis sûre d’en avoir oublié la moitié ^^ Mais ce que j’ai noté, c’est que ce film m’a donné envie d’écrire une critique, car il m’a emmené tout en me faisant réfléchir et j’ai envie et besoin de partager cela avec vous.

Je devais vous dire à quel point ce film est génial et je me dois de vous transmettre ceci pour que vous alliez le voir et que vous ressentiez les mêmes choses.

Vous avez déjà vu le film ou vous allez le voir ? Racontez-moi en commentaires ce que vous en avez pensé, cela m’intéresse vraiment.

p.s. : Bordel, arrêtez de me lire et allez le voir ce putain de film !

Publicités

2 réflexions sur “[Critique Ciné] Prisoners

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s